Aller au contenu
Exposition

Antoine Larocque et Carl Raymond

Instants transitoires

Photographie - vidéo

Pendant plus d’un an, de janvier 2014 à l’été 2015,  Antoine Larocque et Carl Raymond ont réalisé une mission photographique inusitée : photographier les salles, l'arrière scène et les recoins du cinéma Laurier tel qu'on l'a connu ;  puis documenter, de manière artistique, le processus de démolition et la construction du Carré 150, l’espace culturel de Victoriaville. Les deux jeunes photographes ont eu accès au chantier afin de témoigner, avec un regard sensible, de la mémoire et de la transformation des lieux. Ce corpus, précieux pour les archives de la ville, est maintenant exposé pour le bénéfice de la population. La construction du Carré 150 n’est pas un événement banal dans l'histoire de Victoriaville. Il s'agit d'une réalisation longtemps attendue et son enracinement au centre ville s'inscrit dans une démarche de renouveau, respectueuse du passé.

Antoine Larocque et Carl Raymond sont deux artistes originaires de Victoriaville. Antoine Larocque est un photographe de la jeune relève qui s’intéresse à la photo argentique et au cinéma. Son travail est empreint d'audace et d'originalité. Carl Raymond est un exemple de la polyvalence artistique que l'on remarque chez sa génération de créateurs. Il touche avec un égal brio la photographie et la vidéo . Il signe également plusieurs enregistrements sous le nom Raycord. Diplômé en infographie, il collabore avec d’autres artistes tels que Michel Cusson. Carl Raymond a été récipiendaire du Prix des Arts médiatiques Télé-Québec au GalArt 2015 du Centre-du-Québec.

Capsule - fabrique culturelle - Carl Raymond

 

 

Chargement en cours ...